Skip to navigation – Site map

Quand la pénibilité du travail débarque

Les temps des pêcheurs et de leurs conjointes
When Painful Working Conditions Barge Into Family Life. The Working and Housing Schedules of the Fisher and his Wife
Marie Charvet, Fabienne Laurioux and Gilles Lazuech
p. 53-75

Abstracts

Artisanal fishers are subject to hard working conditions. Among these, we will use their unusual working times as an entry to approach the impact of these working conditions on the household. Not only do fishers consider their absence from home during long periods or their unusual schedules as painful, but their time at home bears the hallmark of their working conditions as they have to rest and recuperate. Thus the working times of fishers have a strong impact on their family life and demand some special family arrangements. We can distinguish two sorts of arrangements, depending on how the households deal with the husband’s occupation. In some households, the occupation comes first and the main purpose of the arrangements is to make it possible to continue without any change, while others try to deal with the problem upstream, the arrangements implying more or less important changes in how the husband practices his trade.

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2020.
Read it

Outline

La pénibilité soutenue
Assumer l’absence, assumer la présence
Travailler dans l’entreprise
Soutenir dans les difficultés
Se mobiliser
La pénibilité négociée
Des concessions réciproques
Expliciter les termes du contrat
Mettre le métier à distance

First lines

Nous proposons d’explorer les effets de l’une des dimensions, généralement peu étudiée, de la pénibilité du travail sur les ménages, à savoir l’absence du travailleur de son domicile pour des durées et à des moments que l’on peut qualifier d’« anormaux ». La pêche artisanale française constitue un terrain privilégié pour observer ces effets. Elle peut également servir de point de comparaison avec d’autres secteurs pareillement marqués par des horaires atypiques et l’absence. Vécus à la fois comme inhérents au métier et pénibles, par les pêcheurs et leurs conjointes, horaires atypiques et absence ont des répercussions sur la vie du ménage en matière d’organisation du quotidien, d’éducation des enfants, d’emploi féminin ou d’investissement associatif des conjointes.

Les conditions de travail à la pêche sont rarement décrites, les études, le plus souvent réalisées par des ergonomes, se focalisant sur leurs effets, accidents du travail et maladies professionnelles. Si elles n’abordent le...

Top of page

References

Bibliographical reference

Marie Charvet, Fabienne Laurioux and Gilles Lazuech, « Quand la pénibilité du travail débarque », Travail et Emploi, 147 | 2016, 53-75.

Electronic reference

Marie Charvet, Fabienne Laurioux and Gilles Lazuech, « Quand la pénibilité du travail débarque », Travail et Emploi [Online], 147 | juillet-septembre 2016, Online since 01 July 2018, connection on 25 May 2017. URL : http://travailemploi.revues.org/7135 ; DOI : 10.4000/travailemploi.7135

Top of page

About the authors

Marie Charvet

Centre nantais de sociologie (Cens ; UMR 6025), université de Nantes ; marie.charvet@univ-nantes.fr

Fabienne Laurioux

Cens, université de Nantes ; fabienne.laurioux@univ-nantes.fr

Gilles Lazuech

Cens, université de Nantes ; gilles.lazuech@univ-nantes.fr

Top of page

Copyright

© La documentation française

Top of page
  • Revues.org