Navigation – Plan du site

Stratégies patronales de rénovation du dialogue social dans les années 1970

Discrimination de l’action syndicale à la SNIAS de Toulouse
Employers’ Strategies for Changing the Relationship with Trade Unions. Discrimination and the SNIAS in Toulouse in the Early 1970s
Clair Juilliet
p. 147-172

Résumés

Au début des années 1970, la direction de l’établissement toulousain de la Société nationale industrielle aérospatiale (Snias) souhaite procéder à une transformation des pratiques en matière de relations sociales. Pour ce faire, elle recourt à un certain nombre de dispositifs visant à modifier le rapport de forces avec les syndicats et à marginaliser le syndicalisme CGT et CFDT au profit de l’approche réformiste développée par la CGT-FO, la CGC ou la CFTC, organisations plus favorables à la politique contractuelle portée par l’entreprise. Pour permettre cette rénovation sociale, la direction s’appuie sur des procédés répressifs et/ou discriminants qui ont pour conséquence d’affaiblir rapidement et durablement l’axe revendicatif au sein de l’établissement. Dans cet article, nous décrivons les stratégies directes et indirectes utilisées par la direction pour parvenir à un apaisement durable des relations sociales dans les usines.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Contexte social et politique de la réforme engagée dans l’entreprise
Une volonté de reprise en main des usines après une décennie très conflictuelle
Les années 1970 : une décennie charnière pour le syndicalisme
Les stratégies directes
Les discriminations salariales et blocages de carrières
Contrôle de l’embauche
Mobilisation de la maîtrise et des cadres
Les stratégies indirectes
La signature de l’accord société
Le basculement du CE
De nouvelles pratiques de régulation sociale

Aperçu du texte

Dans les années 1960, l’industrie aéronautique, secteur stratégique, connaît des évolutions majeures en matière économique, sociale ou encore technique (Carlier, 1983). Sud-Aviation, principale Société nationale de constructions aéronautiques (SNCA), développe son outil de production, en particulier grâce au succès relatif rencontré par les programmes Caravelle et Alouette et aux espoirs placés dans la réussite du Concorde. Cette situation s’accompagne néanmoins d’importantes disparités sociales entre les établissements et d’une micro-conflictualité permanente, aux visages multiples (Morel, 1994). La réorganisation qui intervient au 1er janvier 1970 avec la fusion de Sud-Aviation et de Nord-Aviation au sein de la Société nationale industrielle aérospatiale (SNIAS), le développement de la coopération européenne autour du programme Airbus et le passage progressif d’une logique d’arsenal à une logique commerciale (Kechidi, Talbot, 2006) incitent la direction à entreprendre une réforme ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Clair Juilliet, « Stratégies patronales de rénovation du dialogue social dans les années 1970 », Travail et Emploi, 145 | 2016, 147-172.

Référence électronique

Clair Juilliet, « Stratégies patronales de rénovation du dialogue social dans les années 1970 », Travail et Emploi [En ligne], 145 | janvier-mars 2016, mis en ligne le 01 janvier 2018, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://travailemploi.revues.org/6917 ; DOI : 10.4000/travailemploi.6917

Haut de page

Auteur

Clair Juilliet

Framespa (France, Amériques, Espagne – sociétés, pouvoirs, acteurs ; UMR 5136, université Toulouse-Jean Jaurès) ; labEx Structurations des mondes sociaux (SMS), université de Toulouse ; clairjuilliet@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© La documentation française

Haut de page
  • Revues.org