Navigation – Plan du site

Le sentiment de discrimination des représentants du personnel

Une étude à partir des données statistiques et monographiques liées à l’enquête REPONSE
The Feeling of Discrimination among Trade Unionists. A Study Based on the Data from the French Survey REPONSE and Three Monographs
Baptiste Giraud, Amaël Marchand et Étienne Penissat
p. 87-119

Résumés

Alors que les travaux sur la discrimination syndicale se sont essentiellement intéressés à l’objectivation des pénalités salariales subies par les syndicalistes, que ce soit devant les tribunaux ou dans les données statistiques, cet article s’intéresse aux ressorts sociaux du sentiment de discrimination. En s’appuyant sur les données de l’enquête Relations professionnelles et négociations d’entreprise (REPONSE) et sur trois monographies, il analyse les conditions qui font varier cette perception des risques liés à l’engagement syndical, en montrant notamment qu’il est plus prononcé dans les grands établissements, là où les relations professionnelles sont les plus institutionnalisées. La perception de cette discrimination s’active ainsi au croisement de quatre types de rapports sociaux : le rapport des syndicalistes aux autres salariés ; leur rapport aux directions d’entreprise, marqué par l’état des relations sociales et rapports de force avec les dirigeants ; leur rapport au droit et, plus largement, à la notion de discrimination ; et, enfin, le rapport des syndicalistes entre eux, par l’intermédiaire des pratiques distinctives entre syndicats et/ou syndicalistes selon leurs positions et leurs trajectoires militantes.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Les ressorts organisationnels du sentiment de discrimination
Un sentiment de discrimination propre aux syndicalistes
Un sentiment de discrimination plus souvent déclaré dans les grands établissements
Le caractère pluridimensionnel et relationnel du sentiment de discrimination
Discrimination individuelle et entrave au droit syndical : des plaintes qui se combinent
Un sentiment de discrimination dépendant des modes d’engagement des représentants dans leur mandat
Le sentiment de discrimination se nourrit de la comparaison entre syndicalistes
La maîtrise collective et individuelle du droit : condition d’appropriation du registre de la discrimination ?
Un usage militant inégal de la catégorie de discrimination
Les conditions d’une judiciarisation croissante de la lutte pour la reconnaissance des droits syndicaux

Aperçu du texte

Les travaux français sur les discriminations sont dominés par deux grandes approches : ceux qui portent sur la construction de la « cause des discriminations » et sa reconnaissance institutionnelle et ceux qui visent à objectiver statistiquement les traitements inégaux dont sont victimes certains groupes sociaux, le plus souvent relativement à leur sexe ou à leur appartenance ethnique, par rapport aux groupes dominants. C’est également le cas concernant la discrimination syndicale – entendue comme un traitement spécifique et désavantageux de salariés en raison de leur appartenance syndicale – dont le traitement s’est d’abord construit à partir d’un travail d’objectivation des pénalités subies par les syndicalistes dans la progression de leur carrière et/ou de leur salaire du fait de leur engagement. Ainsi, des études statistiques et économétriques (Bourdieu, Breda, dans ce numéro ; Breda, 2014) reposant sur la neutralisation d’une série de variables relatives aux caractéristiques so...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Baptiste Giraud, Amaël Marchand et Étienne Penissat, « Le sentiment de discrimination des représentants du personnel », Travail et Emploi, 145 | 2016, 87-119.

Référence électronique

Baptiste Giraud, Amaël Marchand et Étienne Penissat, « Le sentiment de discrimination des représentants du personnel », Travail et Emploi [En ligne], 145 | janvier-mars 2016, mis en ligne le 01 janvier 2018, consulté le 23 mars 2017. URL : http://travailemploi.revues.org/6908 ; DOI : 10.4000/travailemploi.6908

Haut de page

Auteurs

Baptiste Giraud

Aix-Marseille Université, CNRS, Lest, Aix-en-Provence, France ; baptiste.giraud@univ-amu.fr

Articles du même auteur

Amaël Marchand

Laboratoire technique territoire et sociétés (Latts) ; amael.marchand@enpc.fr

Étienne Penissat

Centre d’études et de recherches administratives, politiques et sociales ; etienne.penissat@univ-lille2

Haut de page

Droits d’auteur

© La documentation française

Haut de page
  • Revues.org