Navigation – Plan du site

Des délégués syndicaux sous-payés : une situation de discrimination stratégique ?

Une analyse économétrique à partir de l’enquête REPONSE de 2010
Are Union Representatives Underpaid in France Due to Strategic Discrimination? An Empirical Assessment Based on the 2010 REPONSE Survey
Jérôme Bourdieu et Thomas Breda
p. 31-58

Résumés

Les cas de discrimination à l’encontre des syndicalistes s’accumulent. En témoignent la multiplication des procédures judiciaires et les condamnations dont ont fait l’objet de nombreuses grandes entreprises françaises. Ce constat qualitatif a été conforté par les résultats statistiques obtenus à partir de l’enquête Relations professionnelles et négociations d’entreprise (REPONSE) de 2004 qui font apparaître qu’à niveaux de diplôme et âges égaux, les délégués syndicaux sont payés environ 10 % de moins que leurs collègues, ce que confirme, on le montre ici, la version 2010 de l’enquête. L’appartenance à un syndicat ne suffit pas à expliquer ces moins bons salaires. Ce sont en effet les représentants syndiqués, les plus actifs dans la défense des intérêts de leurs collègues, qui sont les plus pénalisés. Il est, en pratique, difficile d’établir que ces salariés ont des salaires inférieurs pour d’autres raisons que leurs responsabilités syndicales. Les pénalités salariales pour les syndiqués sans mandat restent en effet assez faibles – de l’ordre de 4 % – tandis qu’inversement, ce sont dans les entreprises où il y a des conflits que les délégués syndicaux sont le plus pénalisés.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Écarts de salaire et de taux de promotion entre les représentants du personnel, les syndiqués, et les autres salariés
Salaires des représentants syndiqués et non syndiqués, et des syndiqués non-représentants
Comme en 2004, des délégués syndicaux moins bien payés en 2010
Des écarts de salaire expliqués par des taux de promotion différenciés
Les pénalités salariales ne sont pas systématiques
Comment comprendre la pénalisation salariale subie par les délégués syndicaux ?
La discrimination « par goût »
L’anti-sélection
La discrimination statistique
La discrimination stratégique
Autocensure des représentants

Aperçu du texte

Dans une situation économique de chômage durable et de croissance faible, la perspective de perdre son emploi effraie, et la défense des intérêts des travailleurs peut alors devenir de plus en plus difficile. Dans ce contexte, les indices qualitatifs suggérant l’existence d’une discrimination de grande ampleur à l’encontre des syndicalistes s’accumulent. Depuis les années 2000, de nombreuses grandes entreprises françaises ont ainsi dû indemniser des dizaines de représentants à la suite de procédures judiciaires pour discrimination syndicale (Semaine sociale Lamy, 2004).

Ces cas particuliers pourraient avoir un caractère exceptionnel ou atypique ; les témoignages individuels ou les ressentis personnels pourraient ne pas correspondre à une situation partagée par le plus grand nombre. Les résultats obtenus à partir de l’enquête Relations professionnelles et négociations d’entreprise (REPONSE) de 2004 produite par la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistique...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jérôme Bourdieu et Thomas Breda, « Des délégués syndicaux sous-payés : une situation de discrimination stratégique ? », Travail et Emploi, 145 | 2016, 31-58.

Référence électronique

Jérôme Bourdieu et Thomas Breda, « Des délégués syndicaux sous-payés : une situation de discrimination stratégique ? », Travail et Emploi [En ligne], 145 | janvier-mars 2016, mis en ligne le 01 janvier 2018, consulté le 25 avril 2017. URL : http://travailemploi.revues.org/6888 ; DOI : 10.4000/travailemploi.6888

Haut de page

Auteurs

Jérôme Bourdieu

Paris School of Economics (PSE) ; Institut national de recherche agronomique (Inra) ; École des hautes études en sciences sociales (EHESS) ; jerome.bourdieu@ens.fr

Thomas Breda

PSE ; Centre national de la recherche scientifique (CNRS) ; thomas.breda@ens.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© La documentation française

Haut de page
  • Revues.org