Navigation – Plan du site

Le travail des enfants : uniquement un problème de pauvreté ?

Effet de la situation économique des ménages sur le travail des enfants au Cameroun en 2007
Child labour: an entierly poverty related problem? The effects of household economic situiation on child labour in Cameroon in 2007
Cosmas Bernard Meka’a et Olivier Ewondo Mbebi
p. 5-19

Résumés

Cet article analyse les déterminants du travail des enfants âgés de 5 à 14 ans au Cameroun, en insistant sur les facteurs de vulnérabilité (état de pauvreté et chocs négatifs sur les revenus). L’étude utilise les données microéconomiques de la troisième Enquête camerounaise auprès des ménages (Ecam III). Le modèle probit bivarié mobilisé montre que le niveau de vie mesuré par le revenu a un effet négatif sur le travail des enfants et positif sur leur scolarisation. Ces effets sont néanmoins faibles après instrumentation du revenu. Par ailleurs, les variables de choc indiquent qu’une baisse brutale de revenu est positivement associée à un travail plus fréquent des enfants, tandis que la possession de terres, dont l’exploitation nécessite de la force de travail, tend à l’accroître.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Les déterminants du travail des enfants : une revue de la littérature
Le modèle économétrique
Données et définition des variables
Analyse statistique des déterminants du travail des enfants
Déterminants du travail et de la scolarisation des enfants : approche en termes de choix interdépendants

Aperçu du texte

Dans le rapport issu de la conférence internationale du travail qui s’est tenue à Genève en 2002, le Bureau international du travail (BIT) plaidait pour « un avenir sans travail des enfants » et pour que l’abolition effective de ce phénomène soit l’« un des impératifs les plus urgents de notre époque » (BIT, 2002). Le travail précoce des enfants pourrait en effet compromettre leur développement physique et mental et, au plan national, réduire les capacités d’accumulation de capital humain (Anker, 2000 ; Ravallion, Wodon, 1999). La lutte pour le faire disparaître mobilise par conséquent des organismes internationaux, des organisations non gouvernementales ainsi que les pouvoirs publics nationaux.

En dépit de ces efforts répétés, le travail des enfants persiste. Les estimations récentes soulignent que près de 121 millions d’enfants âgés de 5 à 14 ans (soit un taux de 9,9 %) travaillent actuellement dans le monde (Diallo et al., 2013). La situation de l’Afrique au sud du Sahara est part...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cosmas Bernard Meka’a et Olivier Ewondo Mbebi, « Le travail des enfants : uniquement un problème de pauvreté ? », Travail et Emploi, 143 | 2015, 5-19.

Référence électronique

Cosmas Bernard Meka’a et Olivier Ewondo Mbebi, « Le travail des enfants : uniquement un problème de pauvreté ? », Travail et Emploi [En ligne], 143 | juillet-septembre 2015, mis en ligne le 01 juillet 2017, consulté le 20 août 2017. URL : http://travailemploi.revues.org/6683 ; DOI : 10.4000/travailemploi.6683

Haut de page

Auteurs

Cosmas Bernard Meka’a

Groupe d’études et de recherches en économie appliquée (Gerea) ; Groupe de recherche en économie et gestion (Greg) ; Faculté des sciences économiques et de gestion appliquée (Fsega), université de Douala, Cameroun ; bmekaa@yahoo.fr

Olivier Ewondo Mbebi

Greg ; Faculté de génie industriel (FGI), université de Douala ; oliewondo1@yahoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© La documentation française

Haut de page
  • Revues.org