Navigation – Plan du site

Les politiques de lutte contre le travail à bas salaire

Ce que nous enseigne l’expérience américaine
Policies to address low wage work: some lessons from the United States experience
Paul Osterman
Traduction de Hélène Boisson
p. 9-19

Résumés

Sur le marché du travail américain, 20 à 30 % des travailleurs occupent des emplois à bas salaire (selon le seuil retenu par l’auteur), qui se situent le plus souvent dans le secteur des services, tout en concernant un grand nombre d’activités et de professions. Dans ce contexte, la lutte contre les emplois à bas salaire et de faible qualité constitue un enjeu important pour les politiques publiques. Aussi, plusieurs leviers d’intervention sont-ils mis en œuvre aux États-Unis : outre la fixation de normes en matière de rémunération (salaire minimum – fixé au niveau des États – et autres standards), les syndicats et d’autres organisations ciblant les travailleurs (community organizations et worker centers) peuvent se mobiliser pour soutenir les salaires. En parallèle, des outils innovants ont été développés à l’échelon local, tels que la mise en place de « salaires décents » s’appliquant aux salariés des collectivités locales ou à leurs prestataires, et la fixation de critères de sélection afin que les entreprises bénéficiant d’aides au développement économique s’engagent à faire progresser leur politique en matière d’emploi.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Le niveau du travail faiblement rémunéré dans l’économie américaine
Qui sont les travailleurs à bas salaire ?
Où travaillent-ils ?
Quels leviers pour réduire l’emploi à bas salaire ?
La formation : une efficacité relative
Les types d’intervention en faveur d’une amélioration de la qualité de l’emploi
La fixation de normes : salaire minimum et autres standards
Le rôle des contre-pouvoirs : syndicats et autres acteurs sociaux
Normes et innovation : les nouvelles stratégies locales
Nouvelles politiques, nouveaux problèmes
Des objectifs pluriels
Les acteurs engagés dans les initiatives d’amélioration de la qualité de l’emploi
Travailler avec les entreprises

Aperçu du texte

L’augmentation et la persistance des inégalités occupent une place de plus en plus importante dans le discours politique et économique aux États-Unis. Au début de la seconde période de son mandat, le président Obama, en parlant des inégalités, les a décrites comme « une menace fondamentale envers le rêve américain, envers notre mode de vie et ce que nous représentons à travers le monde ». Or, toute action engagée contre les inégalités passe nécessairement par une amélioration de la qualité de l’emploi, dans la mesure où, pour la plupart des gens, le travail constitue la principale source de revenus. Au cours des dernières décennies, le gouvernement fédéral, mais aussi de nombreuses collectivités locales, associations et community organizations ont expérimenté différentes stratégies pour faire progresser la qualité de l’emploi. Le but de cet article est de présenter de façon synthétique à la fois l’ampleur du problème de l’emploi à bas salaire aux États-Unis et la variété des méthode...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Paul Osterman, « Les politiques de lutte contre le travail à bas salaire », Travail et Emploi, 142 | 2015, 9-19.

Référence électronique

Paul Osterman, « Les politiques de lutte contre le travail à bas salaire », Travail et Emploi [En ligne], 142 | avril-juin 2015, mis en ligne le 01 avril 2017, consulté le 28 mars 2017. URL : http://travailemploi.revues.org/6610 ; DOI : 10.4000/travailemploi.6610

Haut de page

Auteur

Paul Osterman

MIT Sloan School ; osterman@mit.edu

Haut de page

Droits d’auteur

© La documentation française

Haut de page
  • Revues.org