Navigation – Plan du site

Effets d’aubaine et de substitution d’un dispositif allemand de subvention salariale pour demandeurs d’emploi difficilement employables

New evidence on deadweight loss and substitution effects of a wage subsidy for hard-to-place job-seekers
Andreas Moczall
p. 39-59

Résumés

Cet article estime les effets de substitution liés à une politique active du marché du travail allemand, le dispositif de subvention salariale « JobPerspektive » (BEZ), destiné aux bénéficiaires de minima sociaux difficilement employables. À partir d’un panel inédit offrant des informations sur les emplois subventionnés et non subventionnés dans l’ensemble des établissements allemands, les niveaux contrefactuels d’emploi des employeurs subventionnés sont estimés par la méthode d’appariement selon le score de propension. On peut dès lors évaluer l’effet de substitution pouvant toucher certains groupes de salariés, dont ceux qui reçoivent des subventions via d’autres types de programmes. Au vu des résultats, l’effet de substitution au détriment des salariés réguliers apparaît faible, l’emploi régulier semblant même s’accroître dans l’Ouest de l’Allemagne du fait du dispositif de subvention. Par contre, l’utilisation du dispositif se fait au détriment des autres dispositifs de subvention salariale et incite les établissements à recourir aussi à des primes à l’embauche pour recruter des salariés plus qualifiés.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

L’arrière-plan institutionnel
Aspects théoriques des subventions salariales ciblées
Taxinomie
Théorie
L’effet d’aubaine
L’effet de substitution
Autres emplois supplémentaires
Implications pour la subvention JobPerspektive
Travaux antérieurs
Méthode et données
Cadre de base pour l’identification causale
Données
Mise en œuvre
Description de l’échantillon
Résultats
Prédire le score de propension
Qualité du matching et condition du support commun
Effet de la subvention JobPerspektive sur l’emploi classique et sur les autres emplois aidés
Variations de l’intensité de traitement
Analyse de la robustesse
Discussion

Aperçu du texte

Dans de nombreux pays, les subventions salariales versées aux employeurs pour l’embauche des demandeurs d’emploi défavorisés constituent un outil fréquemment mis au service des politiques actives du marché du travail. Depuis la fin des années 1980, plusieurs études chargées d’évaluer le subventionnement des salaires ont tenté de quantifier les effets d’aubaine, de déplacement et de substitution susceptibles de l’accompagner. Il existe en effet un consensus selon lequel les subventions salariales, plus que tout autre type de politique, entraîneraient de considérables effets d’aubaine et de substitution. C’est la raison pour laquelle il est souvent recommandé de cibler de façon restrictive l’octroi de ces aides, et plus généralement d’y recourir avec parcimonie (Martin, Grubb, 2001 ; OECD, 1993).

Toutefois, comme l’ont souligné Calmfors et al. (2001), ces résultats sont extrêmement sensibles à la méthodologie utilisée, les analyses d’impact macroéconomiques aboutissant systématiquement...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Andreas Moczall, « Effets d’aubaine et de substitution d’un dispositif allemand de subvention salariale pour demandeurs d’emploi difficilement employables », Travail et Emploi, 139 | 2014, 39-59.

Référence électronique

Andreas Moczall, « Effets d’aubaine et de substitution d’un dispositif allemand de subvention salariale pour demandeurs d’emploi difficilement employables », Travail et Emploi [En ligne], 139 | juillet-septembre 2014, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 27 avril 2017. URL : http://travailemploi.revues.org/6529 ; DOI : 10.4000/travailemploi.6529

Haut de page

Auteur

Andreas Moczall

Institut de recherche sur l’emploi (IAB) de l’Agence fédérale pour l’emploi (BA), Allemagne ; andreas.moczall@iab.de

Haut de page

Droits d’auteur

© La documentation française

Haut de page
  • Revues.org