Navigation – Plan du site

L’accompagnement des demandeurs d’emploi

Effets du renforcement et de l’externalisation du suivi
Employment support for the unemployed: effects of strengthening and outsourcing
Gwenn Parent et Olivia Sautory
p. 75-89

Résumés

Le renforcement et l’externalisation de l’accompagnement visent à améliorer les conditions d’un retour à l’emploi durable des chômeurs par une intensification de l’aide qui leur est apportée par les conseillers, que ces derniers appartiennent au service public de l’emploi (SPE) ou à un prestataire privé dans le cadre d’une externalisation de l’accompagnement. Cet article présente les principaux résultats des évaluations microéconométriques de ces dispositifs à travers une revue de littérature des expériences ou politiques actives menées principalement en France et en Europe, afin d’en identifier les facteurs de succès et les risques associés. Les résultats des évaluations montrent que l’accompagnement renforcé favorise le retour à l’emploi des chômeurs. En revanche, l’externalisation de l’accompagnement est souvent moins efficace que l’accompagnement public, bien que les résultats varient selon la nature du dispositif et les incitations financières à destination des prestataires.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

L’accompagnement renforcé
Les principales évaluations en Europe
Les programmes d’accompagnement renforcé favorisent la reprise d’emplois durables, mais de manière différenciée selon les publics
L’efficacité des programmes varie selon leurs modalités de mise en œuvre
Des effets de contexte et d’équilibre général difficilement mesurables
Externalisation de l’accompagnement
Expériences européennes et objectifs généraux
Limites théoriques de l’externalisation de l’accompagnement
Les résultats des études quantitatives d’évaluation de l’externalisation
L’externalisation de l’accompagnement est moins efficace que l’accompagnement public, malgré une fréquence de suivi plus élevée
L’efficacité de l’externalisation varie selon les publics et la motivation des bénéficiaires
La nature des contrats de sous-traitance et le mode de gouvernance du marché de l’accompagnement externalisé impactent fortement l’efficacité de ces programmes

Aperçu du texte

Dès 1964, le Conseil de l’OCDE recommandait le transfert des ressources consacrées aux mesures dites « passives » du marché du travail (principalement l’indemnisation des chômeurs) vers les mesures « actives », qui combinent accompagnement et aide au chômeur dans sa recherche d’emploi, d’une part, et contrôle de sa disponibilité et de sa recherche effective d’emploi, d’autre part. Le développement des « politiques actives du marché du travail » (PAMT), auxquelles est consacré ce numéro de la revue Travail et emploi, est la marque de ces stratégies d’activation, qu’il s’agisse de l’accompagnement plus ou moins renforcé, des formations des demandeurs d’emploi, ou des subventions à l’emploi (emplois aidés).

L’accompagnement des demandeurs d’emploi par le service public de l’emploi (SPE) ou l’organisme privé auquel il est confié repose sur le principe d’obligations mutuelles qui se concrétise, souvent dès l’entrée au chômage, par la signature d’un plan d’actions individuel entre le deman...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gwenn Parent et Olivia Sautory, « L’accompagnement des demandeurs d’emploi », Travail et Emploi, 139 | 2014, 75-89.

Référence électronique

Gwenn Parent et Olivia Sautory, « L’accompagnement des demandeurs d’emploi », Travail et Emploi [En ligne], 139 | juillet-septembre 2014, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 27 avril 2017. URL : http://travailemploi.revues.org/6426 ; DOI : 10.4000/travailemploi.6426

Haut de page

Auteurs

Gwenn Parent

Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) au moment de la rédaction de cet article ; gwenn.parent@gmail.com

Articles du même auteur

Olivia Sautory

Dares ; olivia.sautory@travail.gouv.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© La documentation française

Haut de page
  • Revues.org