Navigation – Plan du site

« Militer ça donne des forces. »

Potentiel transformateur et intégrateur de l’action collective des chômeurs
Fighting makes you stronger.” Transformative and integrative potentials of collective action of the unemployed
Valérie Cohen
p. 117-128

Résumés

À partir d’une enquête de terrain réalisée au sein d’une organisation de lutte contre le chômage, « Agir ensemble contre le chômage » (AC !), cet article analyse le potentiel transformateur et intégrateur de l’action collective des chômeurs, notamment pour ceux qui sont éloignés depuis plusieurs années du marché de l’emploi et ne disposent pas de socialisation militante. Si la participation à un collectif de chômeurs a pu être appréhendée comme un risque d’enfermement dans la condition de chômeur, l’enquête souligne qu’elle peut aussi se présenter comme un moyen de la modifier temporairement, du moins dans certains contextes. Ce processus repose sur des modes d’action qui renversent le stigmate. Il dépend plus largement du travail accompli dans ces univers militants qui s’accompagne de dynamiques de valorisation et d’affirmation de soi, pouvant parfois conduire à un redéploiement des trajectoires sociales et professionnelles.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Conditions, épreuves et trajectoires ordinaires de chômeurs mobilisés
Des conditions d’inscription dans un collectif
Des modalités d’inversion du stigmate
Des procédés de valorisation et d’affirmation par le travail militant
Mobilisation collective et redéploiement des trajectoires individuelles

Aperçu du texte

Depuis les mobilisations de l’hiver 1997-1998, l’action collective des chômeurs a donné lieu à une littérature importante car, si les luttes de chômeurs ne se résument pas à ces événements ou à « ce mouvement », leur mise en visibilité durant cette période en a fait un objet d’étude légitime. De nombreux travaux ont ainsi cherché à comprendre les raisons, les conditions d’émergence, la construction ou encore le sens de ces luttes (Demazière, Pignoni, 1999 ; Mouchard, 2001 ; Maurer, 2001 ; Maurer, Pierru, 2001 ; Perrin, 2004 ; Royall, 1998), longtemps jugées improbables. Pourquoi et comment se forment ces mobilisations en dépit des nombreux obstacles recensés est une des questions qui a largement orienté les recherches sur le sujet. La perspective retenue ici consiste plutôt à déplacer le regard sur ce qui s’élabore dans ces espaces de lutte, en s’intéressant à ce que les mobilisations font aux chômeurs ou, pour le dire autrement, à ce qu’elles produisent sur et pour les acteurs enga...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Valérie Cohen, « « Militer ça donne des forces. »  », Travail et Emploi, 138 | 2014, 117-128.

Référence électronique

Valérie Cohen, « « Militer ça donne des forces. »  », Travail et Emploi [En ligne], 138 | avril-juin 2014, mis en ligne le 01 avril 2016, consulté le 27 avril 2017. URL : http://travailemploi.revues.org/6374 ; DOI : 10.4000/travailemploi.6374

Haut de page

Auteur

Valérie Cohen

Université Lille 1, Clersé (Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques) ; valerie.cohen@univ-lille1.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© La documentation française

Haut de page
  • Revues.org