Navigation – Plan du site

Contester, retarder ou empêcher les licenciements via le chômage partiel ?

Usages syndicaux de la Cassa Integrazione Guadagni en Italie
Contesting, delaying or preventing lay-offs thanks to partial unemployment ? Unions’ uses of the Cassa Integrazione Guadagni in Italy
Mara Bisignano
p. 69-84

Résumés

En Italie, la régulation des restructurations d’entreprises est définie par un cadre réglementaire fixant les modalités de sa gestion. Le système normatif prévoit notamment la possibilité de recourir au chômage partiel afin de gérer des mutations conjoncturelles ou structurelles. Ce dispositif est alors l’instrument direct et indirect de négociation de l’emploi. L’article propose une analyse des stratégies d’utilisation du chômage partiel mises en œuvre par les syndicats au niveau de l’entreprise. À partir de deux monographies d’établissements du secteur de l’électroménager, l’article interroge les registres d’action et de justification mobilisés par les acteurs sur le rôle à attribuer au chômage partiel, ainsi que les conséquences individuelles pour les salariés. Selon que l’acteur syndical utilise le dispositif pour privilégier les sorties du marché du travail ou les sorties sur le marché du travail afin de contester, retarder ou limiter les licenciements, le chômage partiel produit des effets que l’on peut qualifier de « sas » ou « d’amortisseur ».

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Le chômage partiel, un modèle de flexicurité dans l’emploi ?
Un recours au chômage partiel varié selon les pays en Europe
Le chômage partiel en Italie : un pilier consensuel de la politique de l’emploi
La CIG, rempart contre la crise de 2008 ?
Le chômage partiel : un outil de défense syndicale face aux restructurations ?
Des monographies contrastées d’industries en restructuration
Le chômage partiel, « sas » pour préparer à la mobilité externe : le cas de Bialetti
Le chômage partiel, « amortisseur » pour retarder la perte d’emploi : le cas de Fagor-Brandt
Le chômage partiel : des perceptions variées d’un dispositif « accepté » par les salariés
Un rapport positif aux actions de formation / requalification
Un dispositif de protection des droits liés à la relation d’emploi

Aperçu du texte

Autrefois circonscrites à des crises sectorielles touchant les modèles productifs des industries traditionnelles (textile, métallurgie, sidérurgie, etc.), les restructurations relèvent désormais davantage d’un phénomène d’ajustement diffus et permanent des organisations à la recherche de flexibilité et de compétitivité (Aggeri, Pallez, 2005). En ce sens, elles représentent un processus continu par lequel les organisations modifient leur structure interne et externe en introduisant des changements majeurs sur la structure de l’emploi. Même s’il n’est pas possible d’établir une relation systématique entre un processus de restructuration et une stratégie de suppression d’emplois, force est de constater les « impacts plus ou moins directs sur l’emploi, tant dans son volume que dans des dimensions plus qualitatives » (Didry, Jobert, 2010, p. 11). L’emploi devient alors l’enjeu au cœur de la gestion des restructurations, surtout si elles s’accompagnent d’une procédure de licenciements col...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mara Bisignano, « Contester, retarder ou empêcher les licenciements via le chômage partiel ?  », Travail et Emploi, 137 | 2014, 69-84.

Référence électronique

Mara Bisignano, « Contester, retarder ou empêcher les licenciements via le chômage partiel ?  », Travail et Emploi [En ligne], 137 | janvier-mars 2014, mis en ligne le 01 janvier 2016, consulté le 23 juin 2017. URL : http://travailemploi.revues.org/6214 ; DOI : 10.4000/travailemploi.6214

Haut de page

Auteur

Mara Bisignano

IDHES-UMR 8533 (Institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la société), université Paris-Ouest-Nanterre La Défense ; mbisignano@u-paris10.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© La documentation française

Haut de page
  • Revues.org